l’Habitat participatif made in Courdimanche  du

2017 11 Article 13 commune

retrouver l’article  sur le WEBZIN de Cergy-Pontoise en cliquant ici

Un groupe de Cergypontains s’apprête à faire construire à Courdimanche un « habitat éco-participatif » où il reste quelques logements disponibles. Explications.

Les premiers habitants du tout nouvel écoquartier du Bois d’Aton à Courdimanche ont emménagé en fin d’été. Savent-ils qu’à deux pas de chez eux, un projet immobilier un peu particulier va bientôt voir le jour ? Son nom de code : Atonix

Mieux vivre ensemble

Au printemps prochain, la construction de 10 nouveaux logements va débuter sur un terrain de 2800 m². Cette opération n’est pas portée par un promoteur mais par un groupe de Cergypontains qui a imaginé l’habitat de ses rêves : écologique, intergénérationnel et participatif. « Nous voulons habiter différemment pour mieux vivre ensemble », résume Nathalie Cordier, membre du collectif à l’origine du projet.

Une architecture bioclimatique

Ces logements de 60 à 120 m² – individuels mais accolés les uns aux autres – seront édifiés selon les principes de l’architecture bioclimatique. C’est-à-dire que leur implantation et leur orientation sera pensée pour qu’ils bénéficient du maximum d’une luminosité et d’une chaleur naturelle. Construits en bois, chauffés – 4 mois dans l’année – grâce à des VMC double-flux, ils afficheront des performances énergétiques très élevées, proches de celles d’un habitat passif. Ajoutez à cela et un système de récupération des eaux de pluie pour différents usages de la maison (alimentation des toilettes, arrosage du jardin) et le tableau de la maison écologique est presque complet.

Le projet d'habitat partagé Atonix à Cergy-Pontoise

Le projet Atonix, au sein de l’éco-quartier du Bois d’Aton à Courdimanche.

Des espaces communs

Mais l’aspect environnemental n’est qu’une facette du projet Atonix. Ce à quoi tiennent particulièrement ses futurs propriétaires – familles de tous âges, personnes seules, en couples, avec ou sans enfants – c’est sa dimension participative. Cela se traduit très concrètement par des espaces partagés gérés en commun : une buanderie, un local à vélos, une chambre d’amis, mais aussi une salle commune dédiée aux fêtes de famille, aux jeux pour enfants ou aux ateliers proposés par les uns et les autres, ainsi qu’un grand jardin avec son poulailler, son composteur et son système d’épuration d’eau par les plantes et, là aussi, sa gestion collective.

Partage et convivialité

Il reste plusieurs logements disponibles au sein d’Atonix. Des logements de 60, 70 et 115 m² dont la livraison est prévue courant 2019. A qui s’adressent-ils ? A des personnes animées par ces mêmes valeurs de partage et de convivialité que portent haut et fort les initiateurs du projet. Et qui ont aussi, disons-le, une sensibilité écologique. Pour le reste – âge, profession, configuration familiale – tout est ouvert !

Pour plus d’information sur le projet Atonix, sur les logements disponibles, leur financement (via un prêt social locatif d’accession à la propriété)

 

 

Journées Européennes du patrimoine à Courdimanche en image  du

Nous étions présent samedi 16 septembre 2017 à 10h,

pour présenter notre projet d’habitat participatif, à l’occasion de la visite de l’écoquartier du Bois d’Aton.

_journees_du_patrimoine_2017

Programme de la journée

La visite à débuté par le Mail des abeilles dorées qui est la rue principal (photo 1) de l’écoquartier et également celle ou nous trouverons. Nous avons poursuivit jusqu’à la futur place du Village,(photo 2) puis rejoint le bois pédagogiques (photo 3) en longeant les noues (où les enfants étaient à la recherches de petites bêtes aquatiques). Les chemin fraichement aménagé nous ont permis de faire le tour de la marre (en cours d’aménagement) (photo 4), pour terminer par la sente du petit bourdon (photo 5) qui accueillera ses premiers habitants à la fin du mois de septembre 2017.

P1350473

P1350474P1350476

P1350479

P1350480

Un peu d’histoire,
Le projet d’écoquartier du bois d’Aton (anciennement appelé zone de la Touffe) à été mise en réflexion à partir de 2008. Après 2 années de réflexion, la visite de l’écoquartier d’Anger et une dizaine de réunions publiques en est sortie ce projet de 251 habitations.
Avec une volonté d’avoir des habitations denses, limité à une hauteur max de deux étages et une place importante aux espaces vers.
Les noues et la marre ayant été mises en place pour permettre la gestion des eaux de pluies. Le bois pédagogique pour utiliser l’espace sous les lignes à hautes tension.
La future place du village (appelé place du ruban fauve) créer pour permettre les rencontres, manifestations culturelles et une dynamique de quartier.

Au terme de la construction de l’écoquartier, on comptera environ 700 habitants et le même nombre d’arbres.

L’éco-quartier à également vocation de faire le lien entre la partie vielle ville de Courdimanche situé sur les hauteurs et les quartiers plus récents du bas.

Pause administrative.  du

Petit temps d’arrêt dans le déroulement du projet. Un changement de partenaire est indispensable pour porter les 9 logements en PSLA du projet. Une nouvelle structure sera impliquée qui unira Seine Accession et Coopimmo. Les démarches sont en cours.

 

Analyse du cycle de vie  du

Suite à un appel à projet lancé par Ekopolis et l’Adème en 2014, nous avons décidé d’engager une analyse du cycle de vie de notre bâtiment. Nous avons travaillé avec notre bureau d’étude thermique Géonomia qui s’est totalement investi dans cette mission.

Nous avons avec lui réfléchi aux critères de nos interrogations  et étudié les impacts de nos choix.

Ce vendredi 30 septembre se tenait la réunion de synthèse de la démarche et notre groupe a été largement salué pour l’implication citoyenne de notre démarche. Il faut avouer que nous étions le petit Poucet parmi les projets retenus! Merci à Timothée pour la belle synthèse présentée. J’ai découvert qu’un nouveau métier naissait « acéviste »… j’avoue, le terme n’est pas très heureux! ademe_acv-30-sept-2016

image

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le forum des associations  du

Un temps d’échanges et une rencontre avec de futurs voisins?

Cette année, l’association proposait de débattre de l’habitat participatif et de ses valeursforum autour d’un espace de création.

Colorer des mandalas imaginés avec des peintures végétales à partir de chou rouge, d’oignons ou de plantes.

Le résultat est plutôt convaincant non?

Enregistrer

Début de la viabilisation du bois d’Aton  du

En ce mois de février 2016, les travaux de viabilisation de l’écoquartier commencent.

flyer en format pdf

Extrait du document:viabilisation doc mairie

« Eco-quartier du Bois d’Aton :
Fruit du travail de concertation avec les habitants depuis 2008, il accueillera 250 logements répartis sur
plusieurs types d’habitations dont un habitat participatif intégré au projet.
Ce nouveau quartier vient répondre à la demande de logements par un développement urbain maîtrisé,
avec un cadre de vie préservé et une ville à taille humaine. Plus d’infos sur www.ville-courdimanche.fr
rubrique Courdimanche Demain la suite. »

 

Le lien sur le site de la ville : cliquer ici

Un autre article dans le magasine « 13 commme une » en parle également : cliquer ici